FONTANEL SOPHIE

VOCATION

29.95$

414274
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 jours.

«"Les revues, je les laisse", elle annonce à l’employé de l’émigration. On dirait que c’est une décision qu’elle prend, et non qu’elle en est réduite à cette dernière extrémité. Elle ouvre un des , en arrache une page, et la glisse, pliée, sous sa manche.

Soudain, elle va vers un garçon splendide dont, dira-t-elle, elle a remarqué les babouches ouvragées, différentes. Une fois près de lui, elle voit qu’il a des cils d’ânesse. Elle ne s’est pas trompée. Elle dépose les cinq devant les babouches couleur mandarine : "Tiens, c’est pour toi." Ma grand-mère, son coeur battant lui sort du buste. Sur ce quai de l’exode, du malheur et de l’expropriation, ce n’est pas rien de donner quelque chose à un ennemi qui vous a déjà pris l’essentiel.»

Traversant tout le XX siècle, raconte le destin d’une famille d’émigrants arméniens fascinée par l’élégance française. En 1923, Méliné a vingt-deux ans et fuit les persécutions subies par son peuple, une page de coincée dans sa manche. Elle rêve de mode. Quatre-vingts ans plus tard, sa petite-fille, Sophie, journaliste, est nommée au poste de directrice de la mode à , accomplissant ainsi le destin familial.

Qui fut la plus heureuse des deux ? Méliné, qui cousait elle-même ses robes et admirait les belles dames depuis un banc, boulevard du Montparnasse, à Paris, dans les années 1930, ou Sophie, placée au premier rang des défilés de mode, avec un titre rutilant et du pouvoir ? Et où est l’élégance tant rêvée, au bout du compte ?

Romancière, journaliste, Sophie Fontanel a écrit durant quinze ans pour le magazine

avant d’y diriger la mode pendant un an. Elle tient aujourd’hui une chronique sur la mode dans

et sur France Inter. Publiés aux Éditions Robert Laffont, traduits en plus de dix langues, ses deux romans précédents

et

ont connu un important succès public et critique.