LEMIEUX, OLIVIER

PENSEE EDUCATIVE ET LES INTELLECTUELS AU QUEBEC

PENSEE EDUCATIVE ET LES INTELLECTUELS AU QUEBEC 9782763756103

30.00$

519859
9782763756103
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Les recherches sur les intellectuels au Québec ont donné lieu à de nombreuses publications ces vingt dernières années. Ces recherches tissent une histoire riche et complexe autour d’hommes et de femmes qui ont pris la parole dans l’espace public et qui ont tenu un discours critique sur la société. Pour intéressantes qu’elles soient, elles laissent souvent dans l’ombre une question essentielle pour toute société, la question éducative. L’historiographie québécoise de l’éducation montre en effet qu’il y a très peu d’études dédiées à la pensée éducative au Québec, donc à une histoire intellectuelle de l’éducation. Par pensée éducative, nous entendons les conceptions de l’éducation, leurs finalités et leurs valeurs, les modèles humains qu’elles souhaitent former, les justifications qui les fondent. Ce livre est consacré à combler en partie cette lacune. Il a pour but en particulier d’examiner la pensée éducative de quelques figures intellectuelles marquantes au Québec nées entre 1850 et 1900. Quel sens ont-elles donné à l’éducation ? Quelle place occupait l’éducation dans l’économie de leur pensée ? Sur quelles conceptions du savoir et de l’homme reposait-elle ? Quelles visées éducatives poursuivaient-elles ? Ce sont là quelques-unes des questions qui sont examinées dans cet ouvrage. Une partie des textes de cet ouvrage sont issus d’un symposium organisé le 26 avril 2019 à Montréal, dans le cadre du 6e Colloque international du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE), et consacré à la pensée éducative au Québec.

Olivier Lemieux est professeur en administration et politiques de l’éducation à l’Université du Québec à Rimouski. Titulaire d’un baccalauréat en Histoire, profil excellence, et d’une maîtrise en Études politiques appliquées de l’Université de Sherbrooke, il a reçu en 2015 la médaille de l’Assemblée nationale du Québec pour son mémoire de maîtrise. Docteur en Administration et politiques de l’éducation (Université Laval), sa thèse portait sur les sources de controverses entourant l’élaboration des programmes d’histoire nationale au secondaire au Québec, des années 1960 jusqu’à aujourd’hui.