ECHENOZ,JEAN

NOUS TROIS

NOUS TROIS 9782707321299

12.95$

522685
9782707321299
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Nous sommes, Meyer et moi, des agents de l’astronautique. Hélicoptères, avions, fusées, tout est bon pour nous élever l’esprit. Même les ascenseurs et les grues. Nous aimons tout ce qui est vertical. Nous sommes aussi des hommes à femmes. Nous connaissons par coeur leurs numéros de téléphone et leurs parfums, nous gardons leurs photos, leurs affaires oubliées chez nous. Nous ne les séduisons pas toujours avec le même bonheur.

Elle est sans doute une femme inaccessible mais nous la voulons, nous l’aurons. Nous la suivrons partout. Nous trois parcourrons des millions de kilomètres pour découvrir que, si l’espace n’est que routine, la Terre ne manque pas d’affreux imprévus.

Les personnages du roman - le héros, la femme et l’autre - vivent des aventures extraordinaires. Ils sont pris dans le tremblement de terre et dans le raz-de-marée qui détruit Marseille, ils participent à un voyage spatial, mais tout se passe comme si cela arrivait à d’autres, comme s’ils étaient les spectateurs de leur propre histoire, comme si, dans un monde tellement regardé qu’il n’est plus fait que d’images, tout, y compris sa propre vie, y compris ce qui reste d’émotion, de sentiments, de désirs, de pensée, n’était plus que représentations, mollement rythmées par les pulsions de l’instant, sans mémoire et sans projet.

Echenoz confirme ici ses dons de virtuose de la langue, de slalomeur surdoué de la conjugaison, de jongleur un peu pitre de la grammaire. Il fait tant et si bien dans le jeu stylistique, dans la farce rhétorique pince-sans-rire, dans le

narratif qu’on pourra prendre

pour ce qu’il n’est pas : un superbe divertissement. Mais Echenoz, malin comme il est, a sans doute inscrit l’éventualité de ce contresens dans la trame déroutante, déstabilisante de

dont le titre peut aussi se lire : l’auteur, le livre et le lecteur.

Pierre Lepape,

Jean Echenoz est né à Orange en 1947. Il a obtenu le prix Médicis en 1983 pour et le prix Goncourt en 1999 pour