kanape fontaine natasha

BLEUETS ET ABRICOTS

17.00$

414943
Quantité
- +

Disponibilité: En main

Un cri s’élève en moi qui me transfigure. Le monde attend que la femme revienne au monde comme elle est née telle qu’elle est: femme naissance, femme droite, femme debout, femme puissante. Femme résurgence. Renaissance. Un appel s’élève en moi et j’ai décidé de lui dire oui. Dire oui à ma naissance. Assumer en mon esprit les mémoires qui émergent en même temps que la voix des femmes autochtones se dressent au-dessus de la noirceur ambiante. Les mémoires des blessures, les mémoires de la terre, les mémoires du peuple et de ses générations précédentes. Le choc de la dépossession. Prendre la parole chacune notre tour et soulager peu à peu le fardeau de l’oppression. Le poids de la douleur. Le poids du colonialisme. J’écris pour dire oui à mon être. Dire oui à moi femme. Forcer les portes du silence. Se nommer résilience. Pour la postérité. Pour assurer notre trace. Déraciner une fois pour toutes la Colonisation. - Natasha Kanapé Fontaine

Née en 1991 à Baie-Comeau, Natasha Kanapé Fontaine est une Innue de Pessamit. Poète-slameuse, peintre, comédienne et militante pour les droits autochtones et environnementaux, elle vit à Montréal. Natasha Kanapé Fontaine a aussi été lectrice pour le Prix de poésie Radio-Canada en 2014. Son premier recueil, N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures (Mémoire d’encrier, 2012), a été bien accueilli et lui a valu le Prix de poésie de la Société des Écrivains francophones d’Amérique 2013. Finaliste au Prix Émile-Nelligan 2015, son second recueil Manifeste Assi (Mémoire d’encrier) est paru en 2014. Natasha Kanapé Fontaine s’inscrit dans la résurgence de la jeunesse autochtone actuelle. Porte-parole de la branche québécoise du mouvement pancanadien Idle No More (Fini l’inertie), elle travaille à développer la «Poétique de la Relation au Territoire» en philosophie. Natasha Kanapé Fontaine est poète invitée notamment en Belgique, en Haïti, en France, en Allemagne, en Écosse.