MITCHELL DAVID

AME DES HORLOGES

AME DES HORLOGES 9782896942350

18.00$

439681
9782896942350
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Par une sombre journée d’été de l’an 1984, Holly Sykes, adolescente en fugue, fait la rencontre d’une dame étrange qui, en échange d’un « asile », lui offre une inoffensive tasse de thé. Plusieurs décennies passeront avant qu’Holly ne saisisse exactement de quel genre d’asile l’inconnue voulait parler... Fresque vertigineuse comme seul peut en imaginer l’auteur de Cartographie des nuages, L’âme des horloges expose en six temps des moments de la vie d’Holly, depuis sa jeunesse tempétueuse à Gravesend jusqu’à sa vieillesse sur la côte atlantique de l’Irlande en l’an 2043. Une vie trouée d’éclairs de précognition, de visites d’inconnus et de brèves altérations de la trame du réel. Car Holly Sykes tient à son insu un rôle dans une vieille querelle se jouant dans les coulisses de notre monde. Elle pourrait même en être l’arme ultime. David Mitchell, l’un des auteurs les plus admirés de la scène littéraire mondiale, électrifie l’esprit du lecteur avec ce formidable roman kaléidoscopique.

David Mitchell est né en 1969 à Southport, dans le Lancashire. Il a vécu en Sicile avant d’aller enseigner l’anglais à Hiroshima pendant plusieurs années. Il habite aujourd’hui en Irlande avec sa famille. Considéré comme un surdoué des lettres britanniques, il suit depuis une dizaine d’années un parcours littéraire atypique et époustouflant. Son premier roman, Écrits fantômes, a remporté le prix John Llewellyn Rhys, qui récompense le meilleur roman anglais d’un jeune auteur. Il a été deux fois finaliste au Man Booker Prize, avec number9dream et Cartographie des nuages. C’est ce roman qui a propulsé l’auteur sur la scène littéraire internationale, remportant le British Literary Fiction Book Award ainsi que le «Best Read of the Year» du Richard and Judy Book Club. Selon le magazine The New Yorker, qui le compare à Nabokov et à Saramago, Mitchell est « l’un des rares écrivains dont la disposition pour l’artifice est proprement surnaturelle ».