Christophe Burgeon

Troisière guerre punique et la destruction de Carthage

34.95$

414165
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 semaines à prévoir

La troisième guerre punique et la destruction de Carthage

Carthage, ennemie historique de Rome, fut détruite au printemps de l’année 146 avant J.-C., après une guerre qui a duré quatre ans. Il a fallu quatre consuls pour briser les solides murs qui défendaient encore les citoyens de la cité punique. Les écrivains de la fin de la République et de l’Empire ont identifié l’an 146 comme étant la fin d’une époque. En effet, la destruction de Carthage a souvent été mise en parallèle avec la situation intérieure de Rome. Désormais sans rivale, celle-ci s’était abandonnée au luxe. Si Caton, vétéran de la deuxième guerre punique, avait été l’instigateur de la destruction de la cité de Didon, Scipion Émilien, qui a peut-être apporté une contribution décisive à la motion du vieux censeur, en a été le principal artisan. Ces citoyens, qui ont pu avoir été des partenaires politiques, ont perçu la nécessité de mettre un terme à la civilisation carthaginoise. Tous deux ont fait preuve d’opiniâtreté ; le censeur lors de ses discours au Sénat, le tribun devenu consul lors de la prise de Mégara et de la destruction de Byrsa.

Christophe Burgeon