Pierre Willequet

Sexualité Homme/Femme, l'éternel malentendu : Pensée jungienne

43.95$

431670
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 jours.

Sexualité Homme-Femme

Ce que l’époque actuelle semble avoir oublié, dans son inénarrable candeur, c’est que la des sexes en est bien une. Nous pataugeons dans des croyances, des préjugés, voire des idéologies égalitaristes pour lesquelles tout se vaut et toute aspérité, toute altérité s’annule. Or, s’il est un domaine où cette différence mérite d’être explorée, c’est bien là, au coeur de nos ébats, dans les entrelacs d’un désir sans cesse rejoué au sein d’une ronde infinie mettant en émoi femmes et hommes, sous toutes les latitudes et depuis la nuit des temps.

Toutefois, explorer n’est pas résoudre. Et la clinique (analytique ou psychothérapeutique) révèle, de façon constante, que les attentes, fantasmes, projections des uns ne rejoignent pas forcément ceux des autres. La différence reste bien active et peut devenir scission, coupure, dont les effets se manifestent fréquemment sous forme de déceptions, de rages ou de dégoûts, de sentiments d’abus se muant en âpres ressentiments. De là provient sans doute l’une des raisons du malentendu entre les sexes : de cet a selon lequel « nous sommes faits pour nous entendre, nous comprendre, nous compléter ». Qui plus est, cette ronde/joute intemporelle s’effectue sous l’égide d’une véritable émanant de l’esprit du temps (le ), selon laquelle l’ensemble de la population est convoquée à « s’épanouir », voire à « s’éclater » dans les rapports charnels. Ce qui est loin, très loin, d’être le cas. Mais on préfère le taire, tant cette injonction est dominante et contraint les uns et les autres à se raconter une charmante fiction.

S’écartant de cette idéalisation, le présent ouvrage tente d’apporter un peu de lumière dans l’imbroglio inouï que constitue la sexualité entre les hommes et les femmes de notre temps.

« Là où l’amour règne, il n’y a pas de volonté de puissance et là où domine la puissance, manque l’amour. L’un est l’ombre de l’autre. » C. G. Jung

Pierre Willequet

Mères et filles, histoire d’une emprise

L’Ego face au divin

Histoire d’un qui s’en alla