PIPES RICHARD

REVOLUTIONS RUSSES 1905-1917

REVOLUTIONS RUSSES 1905-1917 9782262075224

64.95$

467451
9782262075224
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Histoire totale d’une révolution globale - de sa genèse à son triomphe (1905-1920) -, le maître-ouvrage de Richard Pipes reste la somme magistrale pour connaître et comprendre la plus importante révolution de l’histoire contemporaine ; la seule depuis la Révolution française à atteindre une portée universelle.

Fort de son exceptionnelle connaissance de la société russe, des mouvements de pensée, des partis, ainsi que de tous les acteurs auxquels il consacre des portraits aussi substantiels que talentueux, l’historien nous invite à un voyage de quinze ans au coeur d’un empire chancelant, secoué par la révolution de 1905 avant d’être emporté dans la tourmente de la Première Guerre mondiale. Pipes est non seulement un brillant analyste, mais aussi un puissant conteur dont la plume nous emporte au cours des chocs successifs que subit l’autocratie, empêtrée dans ses contradictions entre légitimité séculaire, velléités de réformes et volonté de puissance extérieure. Face à elle, les oppositions s’orchestrent et se radicalisent, les libéraux cédant le pas aux radicaux, au sein desquels l’élément bolchevique est certes le plus faible numériquement, mais le plus soudé et le plus déterminé.

La seconde partie de l’ouvrage raconte la conquête par effraction et l’exercice du pouvoir par les partisans de Lénine dans un contexte inouï où la débâcle militaire coïncide avec la guerre civile naissante. A cette décomposition répond une recomposition l’édification d’une dictature sans précédent par son ultraviolence et son esprit d’absolu idéologique. Une « politique de la haine » portée et voulue de bout en bout par l’auteur de

Un grand récit au service d’une démonstration implacable et qui n’a jamais été dépassé.

Richard Pipes a été professeur émérite à l’université Harvard où il a enseigné de 1958 à 1996. Il a également été conseiller de Ronald Reagan pour l’Europe de l’Est. Ce livre, originellement publié aux Etats-Unis en 1990, complète et prolonge sa monumentale

(Perrin, 2013 ; rééd. coll. « Tempus », 2017).