PELLETIER Jean-Jacques

Radio Vérité: radio du vrai monde

Radio Vérité: radio du vrai monde 9782896151882

27.95$

464685
9782896151882
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Sébastien Cabot, l’animateur vedette de Radio-V, la chaîne « qui-dit-la-vraie-vérité-au-vrai-monde », a été kidnappé par un mystérieux groupe, le Front de libération des victimes. Ses exigences ? Une rançon mirobolante et la fermeture définitive de Radio-V ! En charge du dossier, l’inspecteur Gonzague Théberge, du SPVM, ajoute aussitôt à son équipe d’enquête le gars du service de l’informatique qui surveille depuis des mois sur Internet les « V » - les fans irréductibles de Cabot. Première surprise : le gars s’avère être une jeune femme à l’air ingénu, Frédérique Roussel. Crack informatique redoutable, elle démontre aussitôt à son chef que ce ne sont pas seulement quelques individus qui ont été visés par les propos incendiaires de Cabot, mais bien des pans entiers de la population : les prostituées, les BS, les artistes, les handicapés... bref tous ceux qui, selon l’animateur, ne font pas partie du « vrai monde ». Face à cette invraisemblable liste de suspects potentiels, l’enquête peine à prendre son envol, au grand déplaisir de Théberge, qui ne peut contrer les propos incendiaires de Radio-V. Car pour les animateurs de la chaîne, il va sans dire que cette lenteur n’est que le reflet de l’incompétence crasse du service de police. Or, à force d’entendre la chaîne jeter de l’huile sur le feu, voilà que les « V » décident de se lancer à la recherche de leur idole...

Jean-Jacques Pelletier a enseigné la philosophie pendant plusieurs années au cégep Lévis-Lauzon. Il siège toujours sur de nombreux comités de retraite et de placement. Écrivain aux horizons multiples, le thriller est pour lui un moyen d’intégrer de façon créative l’étonnante diversité de ses centres d’intérêt : mondialisation des mafias et de l’économie, histoire de l’art, gestion financière, zen, guerres informatiques, techniques de manipulation des individus, chamanisme, évolution des médias, progrès scientifiques, troubles de la personnalité, stratégies géopolitiques... Depuis « L’Homme trafiqué » jusqu’à « La Faim de la Terre », dernier volet des « Gestionnaires de l’apocalypse », et des « Visages de l’humanité » jusqu’à « Deux balles, un sourire », c’est un véritable univers qui se met en place. Dans l’ensemble de ses romans, sous le couvert d’intrigues complexes et troublantes, on retrouve un même regard ironique, une même interrogation sur les enjeux fondamentaux qui agitent notre société.