ZASK JOELLE

QUAND LA FORÊT BRÛLE

33.95$

486126
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 jours.

Quand la forêt brûle

Incendies en Californie, au Canada, en Catalogne... Les feux de forêts prennent depuis quelques années une ampleur telle que nous parlons désormais de « mégafeux ». D’une étendue et d’une puissance sans précédent, nul ne parvient à les anticiper et à les contrôler ; sautant pardessus les obstacles, ils s’attaquent désormais aux zones d’habitation.

À l’heure de la crise écologique, nous dit Joëlle Zask, ils révèlent l’ambiguïté fondamentale du rapport que nous entretenons avec la nature. Une nature idéalisée mais que l’on s’évertue à vouloir dominer. D’un côté, on gère les forêts de manière industrielle, quitte à renforcer le risque et la gravité d’incendies auxquels on répondra par une « guerre du feu » tout aussi industrielle et, le plus souvent, vaine. Dé l’autre côté, fantasmant un retour aux sources, on construit dans les bois des cabanes sans clairière qui flamberont à la première étincelle.

En cela, les mégafeux sont le symptôme d’une société malade. Un symptôme dont la gravité peut nous aider à repenser nos interactions avec une « nature » qui n’est jamais que le résultat des soins attentifs que les êtres humains prodiguent, depuis des millénaires, à leur environnement. C’est cette attention qu’il est urgent de retrouver.

Joëlle Zask enseigne la philosophie à l’université Aix-Marseille. Spécialiste de John Dewey, elle s’intéresse aux conditions d’une culture démocratique partagée. Ses réflexions l’amènent à se pencher sur des domaines aussi différents que l’éducation, l’agriculture, l’art, les politiques culturelles et bien sûr l’écologie. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, dont (La Découverte, 2016).