COLLECTIF

Présence indienne aux États-Unis: Anthologie d'un défi à l'oubli

42.95$

414161
Quantité
- +

Disponibilité: Sur commande seulement

La présence indienne aux États-Unis

Anthologie d’un défi à l’oubli

Cet ouvrage intègre l’histoire des Indiens à celle des États-Unis, plaçant sources et documents primaires, cités en anglais, au centre de la réflexion (textes fondateurs, réformes, traités, discours des présidents américains et des dirigeants et orateurs indiens). Chaque document est mis en contexte et situé au coeur des grands courants de l’histoire.

En retraçant la politique des États-Unis envers les premiers Américains, désormais citoyens, ce livre démontre avec force la pérennité de leur présence. À travers cinq siècles de rencontres, alliances, conflits, confrontations, repentance, dépassant les récits victimaires qui ont longtemps dominé l’historiographie, ce travail ethnohistorique met en évidence la résilience, la créativité et la capacité de « survivance » des Amérindiens.

Réflexion sur la mémoire et le défi à l’oubli, cette anthologie s’inscrit dans « la nouvelle histoire indienne ». Elle accorde une large place à l’affirmation identitaire et aux prises de parole indiennes. Elle étudie les changements récents jusqu’à la présidence de Barack Obama : acquis dans le domaine littéraire et artistique, nouveaux défis en matière de développement et d’environnement, négociations internationales aux Nations Unies autour de la question de l’autochtonie, qui a pris une dimension mondiale.

Comme le souligne Elise Marienstras dans sa préface, cette « anthologie polyphonique », ponctuée de poésie indienne, montre la renaissance amérindienne au fil d’une résistance continue de siècle en siècle. Elle fait entendre les voix des autochtones qui « résonnent à l’unisson du commentaire des historiennes », lui apportant « un surcroît poétique qui est le propre de la voie indienne ».

Nelcya Delanoë

(Albin Michel, 1996) et a contribué à de nombreux ouvrages collectifs sur la question. Son dernier ouvrage, intitulé

est paru au Seuil en 2013

Joëlle Rostkowski

(Albin Michel, 1998)

(Albin Michel 2001, prix Louis Castex 2002 de l’Académie française) et

(SUNY Press, 2012)