LUPIEN Sonia

PAR AMOUR DU STRESS

24.95$

313871
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 semaines à prévoir

D’emblée, l’auteure déclare que contrairement à ce que bien des gens pensent, le stress n’est pas une maladie : au contraire, il est essentiel à la survie humaine. Par contre, s’il vous affecte de façon chronique, cela peut entraîner de graves séquelles. Dans un style simple, imagé, avec une touche d’humour, l’auteure présente le résultat de 20 années d’études scientifiques sur le stress : ses causes, ses symptômes et ses conséquences à long terme sur le corps humain. Elle propose aussi des méthodes surprenantes de le contrôler, pourtant à portée de tous! Ce livre s’inscrit dans une collection d’ouvrages de vulgarisation de travaux scientifiques sur des sujets de fort intérêt public. Dre Sonia Lupien dirige le centre de recherche sur le stress humain de l’Université de Montréal, ce qui lui confère une réelle crédibilité sur une question qui préoccupe le plus la population en général. Cet ouvrage est le premier à notre connaissance à traiter de ce thème en se basant sur une démarche scientifique. Il propose une approche révolutionnaire au phénomène du stress et permet au lecteur de mettre de côté de nombreuses idées préconçues sur ce thème.

Originaire de Sainte-Agathe-des-Monts, la Dre Sonia Lupien détient un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en psychologie, une maîtrise en neuropsychologie et un Ph. D. en neurosciences de l’Université de Montréal. Elle a fait ses études postdoctorales à l’University of California in San Diego et à la Rockefeller University de New York. Elle est professeure titulaire au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et directrice scientifique du Centre de recherche Fernand-Séguin de l’Hôpital Louis-H Lafontaine. Elle a fondé et dirige le Centre d’études sur le stress humain et détient la Chaire senior des Instituts de recherche en santé du Canada sur la santé mentale des hommes et des femmes. Ses recherches actuelles portent sur les effets du stress aigu et chronique sur la mémoire et les structures cérébrales régissant la mémoire. Elle étudie également divers groupes de populations particulièrement vulnérables au stress, comme les baby-boomers et les personnes souffrant d’anxiété et de dépression.