GENDREAU GILLES

JEUNES EN DIFFICULTE ET INTERVENTION PSYCHOEDICATIVE

44.95$

182328
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 semaines à prévoir

Enfants à risque, adolescents en danger, parents dépassés, enseignants dévalorisés, professionnels de la prévention et de la réadaptation en manque de sens...

voilà des premières images que l’auteur et ses collaborateurs ont dû dégager, ces dernières années, de leur immersion auprès de différentes catégories de jeunes en difficulté et des adultes qui les accompagnent. Une majorité de ces adultes cherchent encore, souvent dans la discrétion, des moyens de relever ce grand défi du sens et de l’efficience de l’intervention auprès de ces jeunes.

Le présent ouvrage est une nouvelle synthèse de l’intervention qualifiée ici de psychoéducative. Aux professionnels sur le terrain, aux gestionnaires et aux formateurs, l’auteur offre des points de repère à la fois théoriques et pratiques. Ils sont le fruit d’une synthèse, riche de plus de cinquante années d’engagement enthousiaste, d’observations rigoureuses recueillies dans un contexte de vécu éducatif partagé auprès de différents types de jeunes en difficulté. Quelques-uns des principaux thèmes abordés sont les valeurs et l’intervention ; l’interaction comme paradigme appliqué au vécu éducatif partagé ; l’intervention comme structure d’ensemble ; les acteurs de l’intervention psychoéducative ; les groupes de pairs, composante incontournable ; le milieu et l’intervention individualisée, etc.

A travers ces thèmes, Gilles Gendreau exprime sans prétention, mais non sans conviction, ce que sa longue expérience de psychoéducateur et de formateur et ses travaux de recherche-action avec de nombreuses équipes professionnelles lui ont permis de comprendre de l’intervention auprès de l’enfance ou de la jeunesse en difficulté, et de la collaboration avec les parents.

Dans les derniers chapitres, trois auteures, France Capuano, Martine Duvauchel et Claire Gascon Giard, abordent l’intervention psychoéducative dans ses applications à des problématiques de la petite enfance et de l’enfance à risque. Un quatrième auteur, Paul L. Gendreau, suggère des pistes pour resserrer la collaboration entre intervenants et chercheurs.