ROUSSEAU MARCEL

INUITS DU NENAVIK D'HIER A DEMAIN

INUITS DU NENAVIK D'HIER A DEMAIN 9782896344451

39.95$

496767
9782896344451
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Le Nord. Espace où l’imaginaire s’envole entre une terre aux horizons infinis et un peuple perdu dans son histoire, ses traditions et, parfois, sa pénible modernité. Ce livre vise à informer, à faire réfléchir et, le cas échéant, à transformer nos paradigmes, c’est-à-dire à modifier nos perceptions, nos croyances et nos valeurs concernant les Inuits et leur contexte de vie. Sa lecture nous entraîne à travers une nature extraordinaire où s’entremêlent et se confondent parfois les millénaires de sa formation terrestre et ceux de la transhumance ayant mené les anciens Esquimaux aux Inuits d’aujourd’hui. Le Nord québécois c’est le Nunavik, avec une superficie égale au tiers de la province de Québec et une population de moins de un pour cent de la sienne. C’est une société en transformation : ni figée, ni aliénée, ni condamnée. Les six chapitres du volume couvrent l’ensemble du « monde inuit » du Nunavik. Son contenu réfère à des informations venant des sciences géologiques et biologiques, originant des recherches en sciences humaines en général et de l’histoire et de la sociologie, entre autres, aussi bien que de l’expérience personnelle. La remise en contexte de plusieurs événements significatifs de l’évolution de cette communauté, ancienne et moderne, permet une meilleure compréhension de la société actuelle et une approche de ses potentiels de transformation.

Marcel Rousseau a fait des études supérieures qui l’ont conduit au doctorat en psychologie des personnes au travail avec spécialisation en ergonomie cognitive et performance humaine (Université de Montréal). Il a notamment travaillé en gestion des ressources humaines dans le réseau de la santé du Québec et a enseigné dans plusieurs universités, dont l’Université Laval et l’Université du Québec. Il a aussi été professeur invité à la prestigieuse École nationale d’administration publique. Entre 2005 et 2011, il a vécu et travaillé au Nunavik. C’est durant cette période et les années de retraite subséquentes qu’il a développé sa sensibilité et ses idées sur la question des Autochtones, plus spécifiquement celle des Inuits du Nunavik.