ROBERTS JOHN M.

HISTOIRE DU MONDE 3 L'AGE DES REVOLUTIONS

41.95$

418531
Quantité
- +

Disponibilité: Pas en main, délai de 5 à 7 jours.

Troisième et dernier volume de l’oeuvre monumentale de J.M. Roberts et O.A. Westad, ce tome reprend le fil de l’histoire autour de l’année 1750 pour se conclure au XXI siècle. S’ouvre le temps des révolutions politiques, scientifiques, philosophiques, techniques ou culturelles. L’histoire s’accélère. Un homme né en 1800 et mort en 1870 aura vu le monde changer davantage au cours de son existence qu’il n’avait changé au cours des mille années précédentes.

C’est que les impulsions en provenance d’Europe se font ressentir partout, sur le continent américain bien sûr, mais aussi par le phénomène colonial en Afrique ou en Asie, ou dans la chute de l’Empire ottoman. A la fin du XIX siècle, le monde autrefois régulé par des cultures spécifiques et distinctes est en train de prendre une autre route. L’hégémonie européenne à travers le globe en demeure un facteur central, jusqu’au double cataclysme des deux guerres mondiales.

Après 1945, la domination du monde par les Européens est terminée. Vient alors le temps de la décolonisation et de la guerre froide. La montée en puissance de l’URSS, puis sa chute, l’établissement de l’hyperpuissance américaine et, enfin, l’émergence de la sphère asiatique, emmenée par la Chine, structurent l’histoire de la période. Le monde, pourtant, est un, comme il ne l’a sans doute jamais été. L’humanité, riche de sa diversité, n’en développe pas moins une culture commune. Cette «mondialisation» marque un changement radical, gigantesque et rapide. Ce livre, par sa hauteur de vue, son style et sa pertinence, en donne les clés de compréhension, décryptant les derniers siècles de la passionnante histoire de l’humanité.

Figure intellectuelle britannique, John M. Roberts a enseigné aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, notamment à Oxford, au Merton College, avant de devenir vice-chancelier de l’université de Southampton. Auteur de nombreux ouvrages de référence, son maître livre reste cependant cette , acclamée par la critique et plébiscitée par le public dès sa première édition.

Historien norvégien, Odd Arne Westad enseigne l’histoire des relations internationales à la prestigieuse London School of Economics. Son expertise sur l’espace asiatique et le monde post-Seconde Guerre mondiale est mondialement reconnue. Il est l’auteur d’une dizaine de livres de référence, dont une histoire globale de la guerre froide et une histoire de la Chine, de 1750 à nos jours.