SARG RACHEL

FOI MALGRE TOUT

39.95$

413902
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 jours.

La foi

Malgré tout

Quelles sont les raisons d’adhérer à une religion en prison ? La religion en prison, de nos sociétés, véhicule toutes sortes de fantasmes, en particulier ceux liés à la radicalité religieuse. Les événements dramatiques autour des frères Kouachi, de Mohamed Merah ou de Jérémie Louis-Sydney, tous suspectés de s’être convertis à l’islam radical en prison, favorisent l’idée que l’incarcération génère une sorte de contagion religieuse dans le milieu carcéral. Mais peut-on parler de contagion cognitive ? Quelles sont les mobilisations du religieux en prison ? La religion intervient-elle sur le sens de la peine et de l’acte ? Permet-elle de normaliser les conduites ou au contraire de justifier des actes et des postures individuelles ?

L’organisation et la présence des religions dans les prisons constituent un droit, au nom de la liberté de conscience, inscrit dans le Code de procédure pénale. Mais comment sont régulées, gérées les offres et les demandes religieuses au quotidien ? Comment dans cet espace de grande proximité et de cohabitation vivre son appartenance religieuse ?

Rachel Sarg est sociologue. Ingénieure d’études à l’université de Strasbourg, membre du Laboratoire interdisciplinaire des énergies de demain à l’université Paris Diderot, elle réalise des recherches dans plusieurs domaines dont la justice pénale, la religion, les croyances et les représentations.