ROYER JEAN

AUTRE PAROLE

30.00$

486201
Quantité
- +

Disponibilité: En main

Errantes entre deux mondes chacune retrouvera sa réalité de vivante faisant fi du serpent qui siffle du machisme des dieux et des hommes elles reviennent du royaume des ombres dépassant les travaux d’Hésiode et de Virgile je les aime ces âmes réincarnées femmes des lumières humaines tout entières elles veillent et chantent notre espérance

Jean Royer est le premier directeur d’Estuaire, revue qu’il a fondée avec d’autres en mai 1976. Il a publié depuis 1966 une vingtaine de livres de poésie, dont Le poème debout (Hexagone). Il a aussi publié des récits, des essais, des entretiens ainsi que des anthologies dont Le Québec en poésie (Gallimard). Journaliste depuis 1963, il a été nommé en 1978 responsable des pages culturelles et littéraires du quotidien Le Devoir. Puis, de 1991 à 1998, il été directeur littéraire des Éditions de l’Hexagone. Il a ensuite présidé la Rencontre québécoise internationale des écrivains et l’Académie des lettres du Québec. En 2014, il a reçu pour l’ensemble de son oeuvre et de son parcours le prix Athanase-David. AU NOROÎT, il a publié Avant l’autre nuit (2015), La fêlure, la quête (coll. «Chemins de traverse», 2015), La voix antérieure. Paysages et poétiques (coll. «Chemins de traverse», 2014), L’arbre du veilleur. Aspects de la poésie (coll. «Chemins de traverse», 2013), L’amour même (2007), Au seuil de l’inespérable (2004), Poèmes de veille (2002) et Jours d’atelier (1984). En outre, un choix de ses poèmes présenté par Paul Chanel Malenfant est paru sous le titre Nos corps habitables (coll. «Ovale», 2001).