LEVASSEUR HENRIETTE

ANOUK'CHET

22.95$

482294
Quantité
- +

Disponibilité: En main

Cambodge, 1975. Anouk’chet a cinq ans et file une enfance heureuse dans un milieu aisé. Sa vie bascule lorsque les Khmers rouges saisissent le pouvoir. S’ensuit une dictature d’une extrême violence. Les Khmers rouges évacuent les villes et chassent les habitants de leurs maisons, les obligeant à laisser leurs biens derrière. On les envoie travailler dans les campagnes. Ils sont mal logés, privés d’eau, de riz et de toute nourriture digne de ce nom. Âgée d’à peine sept ans, Anouk’chet doit aider à bâtir des digues dans les rizières. Au cours des quelque trois ans qui suivent, elle est séparée de sa famille, souffre de faim, de soif et d’un sentiment d’abandon. Constamment surveillée et contrainte d’obéir aux ordres, elle rêve de liberté. Ce désir de liberté et sa force de caractère permettront de se révolter intérieurement et de survivre aux ignominies du régime. Ce récit est une histoire de résilience. Anouk’chet est à l’image du lotus qui émerge des eaux stagnantes pour éclore et manifester toute sa beauté.

Henriette Levasseur est née à Saint-Boniface (Manitoba), mais habite la région de la capitale nationale depuis plus de quarante ans. C’est en faisant du bénévolat à la Maison Mathieu--Froment-Savoie, un centre de soins palliatifs de Gatineau, qu’elle a rencontré Anouk’chet Suong, source d’inspiration de ce récit.

Anouk’chet Suong est née au Cambodge. Après presque quatre ans sous la tyrannie des Khmers rouges et deux ans dans des camps de réfugiés, elle a émigré au Canada en 1981. Elle a choisi de raconter son histoire afin que se poursuive le devoir de mémoire.