VOLTAIRE

AFFAIRE SIRVEN

3.95$

414063
Quantité
- +

Disponibilité: Délai de 4 à 6 jours.

Voltaire

L’Affaire Sirven

Janvier 1762 : le corps d’Élisabeth Sirven, jeune protestante convertie au catholicisme, est retrouvé dans un puits. Après une enquête à charge, les parents sont condamnés à mort. Convaincu de leur innocence, Voltaire s’empare de l’affaire. Puisqu’il n’y a qu’« une famille entière réduite à la misère, cela ne vaut pas la peine qu’on en parle », ironise-t-il. Il en parlera pourtant avec obstination : pendant sept ans il refera le chemin qui l’a mené à la réhabilitation des Calas - autres protestants condamnés pour infanticide -, avec le même succès. Les Sirven sont acquittés en 1771.

À l’occasion de cette affaire, Voltaire rédige un nouveau : l’ (1766), qu’on retrouve ici accompagné de ses lettres aux avocats et parlementaires en charge du dossier. Il grave ainsi, pour toujours, ce fait divers dans sa lutte contre le fanatisme, la superstition et l’intolérance.

« La tolérance mutuelle est l’unique remède aux erreurs qui pervertissent l’esprit des hommes d’un bout de l’univers à l’autre. »